Témoignage Euthyral

Cher Docteur Résimont,

je tiens à vous remercier pour vos conseils concernant l'hypothyroïdie. Je prends le médicament Euthyral (1/2 tablette) depuis mi-aout et deux semaines après, je me sentais déjà revivre! J'ai retrouvé mon énergie, ma joie de vivre et j'ai l'impression que c'est depuis que je prends ce médicament. Un grand merci pour votre intelligence et votre approche en médicine! J'ai quand-même remarquée des choses bizarres que je ne vous avais pas signalé lors de la visite. Cela concerne ma menstruation et je me demande si c'est lié au fonctionnement de la thyroïde? - j'ai une petite perte de sang juste après l'ovulation - j'ai des petites pertes de sang pendant toute une semaine avant mes règles - et j'ai une menstruation abondante pendant deux jours de mes règles. Néanmoins, je n'ose pas augmenter la dose de Euthyral. Je suis rapidement stressée et j'ai l'impression d'être déjà assez en mode "speed". Je ne sais pas si vous pourriez donner quelques conseils par mail ou si cela doit attendre notre prochain rendez-vous (en janvier). Je vais également poser la question à mon gynécologue, mais je sais déjà qu'elle ne va pas aller chercher très loin... Merci encore de votre aide! Merci énormément! Cordialement,

B. 

 

Ma réponse:

 

Merci pour le return

Ne pas augmenter pour l’instant. Il faudra d’abord monter la progestérone vous manquez typiquement de progestérone : se revoir en consultation Dans le passé, avoir une déficience en œstrogène liée à la ménopause n’était pas un problème car on se considérait déjà en fin de vie, aujourd’hui à 50 ans, on espère vivre encore 50 ans : vivre plus et plus heureux.

 

Une déficience en œstrogènes: déjà présente bien avant la ménopause donne lieu à règles douloureuses, pauvres, précoces et irrégulières - migraine pendant le cycle - des bouffées de chaleur - une baisse d’énergie - fatigue - prise de poids - diminution de la libido - muqueuses sèches - trouble du caractère - perte de féminité - déshydratation de

la peau - perte de cheveux - perte osseuse -ostéoporose (jusqu’à 30% entre le début de la déficience et la ménopause) - augmentation du risque de Alzheimer - augmentation du risque AVC - infarctus - hyper cholestérolémie –dépression – anxiété – perte de mémoire – troubles du sommeil – perte de masse musculaire – gain de masse grasse – hirsutisme (excès de poils au niveau du visage) – arthrite rhumatoïde – ostéoporose – ridules péribuccales – yeux secs – chute des seins – dyspareunie – perte de lubrification vaginale. Une déficience en progestérone: tension mammaire - syndrome prémenstruel - règles abondantes - règles douloureuses constamment, anxiété, nervosité, irritabilité, troubles du sommeil, fibrokystes seins, kystes ovaires, fibromes utérus, cancer seins, bouffées de chaleur, ostéoporose, instabilité émotionnelle excessive, utérus fibreux. Les dernières études mettent en évidence que la baisse de DHEA et d’œstrogènes préalablement à la ménopause est un des facteurs de risque de cancérisation du sein. En pré-ménopause, une baisse plus rapide de la progestérone par rapport aux œstrogènes est un facteur de risque du cancer du seins en post-ménopause.

 

Les œstrogènes naturels diminuent le risque cancérologique mais aussi le risque cardiovasculaire contrairement aux œstrogènes synthétiques

Témoignage L-Thyroxine

J’ai appris à 23 ans que j’ai un problème d’hypothyroïdie.... on m’a prescrit bien sûr L- thyroxine 25, ça fait bientôt 20 ans et avant de rencontrer le Dr Résimont, j’étais déjà à L- thyroxine 175, je sentais qu’il fallait augmenter à nouveau, les signes de ce maladie étaient plus en plus présents malgré les médicaments.
En étant ancienne sportive semi - professionnel et habitué de m’entraîner plusieurs heure par jour c’était dur à gérer la fatigue plus en plus présent et petit à petit j’ai dû arrêter de m’entraîner comme avant, j’ai dû me battre et mériter chaque mouvement pendant ces années, une frustration immense et pas uniquement car je n’ai plus pu assumer le sport en étant semi- professionnel, mais malgré que j’ai continué à me battre chaque jour, mon poids est devenu incontrôlable, j’ai commencé à avoir pas mal de problème de peau, et de circulation lymphatique assez grave malgré que ma façon à me nourrir et à bouger et mon poids aurait dû exclure ce genre de problème selon les spécialistes consultés en tout cas.


À côté de ça perte de cheveux, anxiété, perte de sommeil malgré la grande fatigue, des problèmes d’arthrite avec des douleurs handicapantes (et pour temps je suis pas une douillette) et petit à petit je suis tombée malade d’un rien. Mes maladies duraient plus en plus longtemps, parfois 3-4 mois, les derniers 4 ans de début décembre jusqu’à avril ! Ces derniers années sont devenues vraiment frustrants, à part qu’on adopte une expression de visage à cause de l’effort et de douleur qu’on vie journalièrement et que les gens commencent de penser qu’on râle toujours ou qu’on est tout le temps dépassé par les événements à cause de notre visage fatigué et marqué de l’effort qui suscite des critiques, j’ai commencé d’avoir des problèmes ORL en plus de tout les autres problèmes déjà présents, qui m’a privé complètement de mon deuxième grand passion; le chant ! Je m’étouffais pendant des mois de toux incessante, jusqu’à vomissements, et jusqu’à où j’ai complètement perdu ma voix et j’ai développé un pseudo voix rauque qui était pas la mienne, impossible à chanter, crier, rigoler ou même parler plus que 2 minutes sans que je m’étouffe de toux, à la fin tousser est devenue un supplice et surtout très douloureuse, une sensations de gorge très serré et d’avoir une boule dans la gorge s’est installé pour « toujours ».


J’ai vu des spécialistes d’arthrites, spécialiste en lymphologie et suivi leur traitements, des kinésithérapeutes spécialisés dans lymphologie, 3 Orl, 2 logopèdes, mon généraliste, 2 pneumologues, 1 dermatologue, j’ai fait plusieurs scanner, échographie, radio pendant ces 3 dernières années, on m’a prescrit du cortisone pendant plus qu’un ans, diagnostiquer de l’asthme donc aussi médicament, on a voulu me réapprendre à parler, à respirer car soit disant je respirais mal, (en pensant de mon passé sportif et mes entraînements journalière entre 3-5 h + mon passé choriste ) ça me semblait bizarre, mais je me suis toujours dit que c’est eux les médecins et pas moi !
Mais la toux n’est même pas été soulagée, et ma voix est partie limite entièrement. La plupart de temps j’ai vu que les médecins, logopède- orthophonistes dépassés car la toux s’aggravait plus en plus et une personne m’a même demandé de ne plus prendre rendez - vous avec elle car elle ne peut pas m’aider. Les autres problèmes non plus ils ne changeaient pas trop ou c’était un changement éphémère !
J’ai développé des sensibilités alimentaire et peau, donc même démarche chez les médecins adéquates !
Mais cette année ci, j’en ai eu vraiment marre, la toux a commencé mi novembre et ne s’arrêtait pas, ni décembre, ni janvier....


J’ai consulté Dr Résimont début février, il était le 4. ORL, mais déjà dans la salle d’attente je savais que j’étais au bon endroit en lisant tout les documentations se trouvant à libre service.
Dr Résimont à pris tous sont temps à m’écouter et à m’examiner. La première fois que j’ai vu un vrai compassion et compréhension par apport à mon récit chez un médecin! C’est le seul qui a peut établir les liens entre toutes ces pathologie différentes. Thyroïde mal soigné et donc maladie Hashimoto.


Il a complètement changé mon traitement, et incroyable après 2-3 jours j’ai eu les premiers signes de changement, ma voix est redevenue comme avant, la toux est complètement partie sans antibiotique, sans cortisone et sans produits contre toux, après 2 semaines j’ai chanté en plein voix sans m’étouffer.
Ma gorge ne sert plus, la sensation d’avoir quelque chose dans la gorge est partie aussi. Je n’ai plus aucune douleur, ni de sensation raideur le matin. La fatigue est déjà diminuée un peu, et je dors !
Ça fait un petit mois et déjà plein de changement, et il est clair que ce n’est pas fini.


Un merci infini Dr Resimont de la part de toute ma famille qui ont subit mes maladies avec moi pendant tout ces années !
Mme C.A.

 

Témoignage : ablation thyroïde/ traitement par T4

Voilà mon histoire :

J'ai eu beaucoup de soucis depuis l'ablation de ma thyroïde , il y a 15 ans. Je ne supportais pas les médicaments traditionnelles (L-Tyrone, L-Tyroxine, Levotyrox, Eutyrox), soit je prenais 10 kg en quelques semaines et j'étais crevée , soit on augmentait mon dosage et je me sentais oppressée, comme si l'on mettait un rocher sur ma poitrine et avec des palpitations en prime…

Par chance, j'ai appris que le Dr RESIMONT s'occupait de ce type de problème, je l'ai consulté et il est parvenu à équilibrer ma thyroïde grâce à l'Armour thyroïde pendant quelques années et tout allait bien, mon poids était stable à quelques kg près avec une grossesse en prime!

 

Puis, je n'ai plus pu le trouver en pharmacie (interdiction d'importation) et j'ai dû retourner à mon ancienne médication (L-Tyrone, L-Tyroxine, Levotyrox, Eutyrox), avec pour conséquence un mal être et une prise de poids de plus de 20 kg en moins de 6 mois sans avoir changé ma façon de manger.

 

Ce traitement m'ayant été donné par un endocrinologue réputé de BXL. Il me dit: "vous êtes bien la seule patiente en Belgique qui ne supporte pas ce traitement Madame... arrêtez de manger n'importe quoi et bougez-vous un peu plus". Je suis sortie de son cabinet avec une crise d'asthme, il ne comprenait rien !

 

Vous pensez bien qu'ayant 20 kg en plus en quelques mois, on surveille son alimentation et on bouge afin d'essayer de perdre ces maudits kg. Il s'en suit des soucis de genoux, plus envie de faire du sport ...imaginez-vous porter un gros sac de pommes de terre sur le dos toute la journée ! Asthme à l'effort, hypertension et plus fatiguée que d'habitude. Bref, pas gai de vivre ainsi.

Heureusement, le Dr Resimont a, à nouveau, été mon sauveur avec un médicament français Euthyral, mélange de T3 et T4 et plus de prise de poids mais impossible de perdre ses kg, la ménopause entre en jeu sans doute.

Quelques années passent, je reviens le consulter affolée car mon généraliste voulait m'envoyer en psychiatrie pour brun out.

J'en pâlis rien que d'y penser car au fond de moi, j'aime mon métier et je sais que ce n'est pas cela même si je n'en peux plus : douleurs musculaires, fatigue chronique,... Je décide donc  de reprendre rdv avec le Dr Resimont, il me pose juste une simple question: que mangez-vous au petit déjeuner?

 

On fait un bilan sanguin mais il me demande de supprimer au plus vite le lait et le gluten et en 15 jours, c'est comme si j'avais rajeuni de 5 ans, plus de douleur et plus de fatigue.

Avant je baillais toutes les après-midi, je m'endormais devant la TV, je n'avais plus envie de bouger, je subissais ma vie.

 

Et puis voilà, la prise de sang confirme bien évidemment son diagnostic et suite à un régime particulier, je retrouve une vie normale. Je n'ai presque plus d'hypertension et plus asthme non plus, bref que du positif. Il est le seul médecin que je connaisse qui traite l'individu dans son ensemble avec pour ma part , prise en charge de mes allergies, de ma thyroïde, de mon excès de poids, de ma ménopause, de mon hypertension et même les problèmes lymphatiques.

 

Quel bonheur d'enfin être écoutée et entendue. D'être enfin prise en charge et guérie !!!! 1000 fois je vous dis MERCI DOCTEUR. Depuis les kg repartent petit à petit et c'est une vraie renaissance, c'est gai de se sentir à nouveau bien dans sa peau !

Témoignage : patiente satisfaite