Témoignage Marion D.

Marion D……

1800 Vilvoorde

 

Je me présente, je m’appelle Marion D.., j’ai 48 ans, maman de 2 enfants. Je suis une femme autonome, positive, dynamique et spontanée et j’adorais ma VIE.

 

Le 26 mars 2012 dernier (j’avais 46 ans) j’ai voulu me lever le matin mais mon corps et mes jambes étaient si lourdes que j’ai dû me concentrer pour me bouger…. Déjà fatiguée depuis longtemps, je n’ai pas voulu m’en plaindre et j’ai continué un rythme de vie assez élevée, étant une maman seule avec deux ados et un boulot prenant. Le jour même je me suis présenté péniblement chez mon médecin de famille pour une prise de sang pour vérifier entre autres le cancer mais aussi la mononucléose puisque je me plaignais de grandes fatigues. Le lendemain les résultats sont tombés, j’étais en pleine santé, pas de soucis, pas de cancer ni de mononucléose !!!!!! Le médecin me donne une semaine de repos sans plus. Je me repose quelques jours en pensant que j’irai vite mieux.

Mais je me suis vite rendu compte que je n’allais pas vraiment mieux… j’avais des brulures dans les jambes… après quelques mètres (comme si j’avais fait un marathon et je ne sens plus mes jambes) ... manipuler ma souri de mon ordinateur était possible que quelques minutes car ensuite je sentais des picotement dans le bras et ensuite mon bras devenais lourde et j’étais obligée d’aller me coucher pour reposer mon bras pendant une heure ou deux. Mon gsm était trop lourde à tenir et mes repas pour mes enfants devaient être préparé par étape. Je ne pouvais même pas ouvrir une petite bouteille d’eau, ni porter une casserole plein d’eau, je n’avais plus aucune force Je me sentais prisonnière dans mon propre corps et commençait à vraiment m’inquiéter car je ne me reconnaissait plus… je n’arrivais plus à gérer des simples chose de la vie… un peu de stress pouvait me paralyser en peu de temps, ou étais partie cette nana capable de faire 3 trucs en même temps. Une semaine de repos se transforme en un mois.

 

Un rendez-vous annuel chez mon gynécologue ne révèle rien de spécial non plus mais le gynéco ne trouve pas nécessaire de me faire une prise de sang malgré l’image d’une femme complètement replié sur elle-même et exprimant une très grande fatigue. Alors qu’il me faisait depuis des années la remarque d’être une femme pleine de vie et très dynamique. J’ai pris rendez-vous avec mon homéopathe qui me suit depuis 23 ans et elle me propose une prise de sang plus détaillé et c’est là que j’entends pour la première fois le mot burn-out. En plus elle découvre que je viens de faire la mononucléose et que mon corps est en grave inflammation. Elle me conseille de prendre du magnésium, des omégas 3 et 6 et me conseil de m’isoler de mes charges quotidienne de maman car à ce moment-là je ne travaille déjà plus du tout depuis plusieurs mois. … Pas facile évidement. Je me rends compte qu’en plusieurs mois je n’ai toujours que 2 à 3 heures d’énergie par jour et le reste de la journée je suis prisonnière de mon corps et couchée. Ce qui est très difficile en soi mais aussi très difficile pour mon entourage… qui ne me reconnaît plus et qui ne voit pas à l’extérieur comment je me sens à l’intérieur et parfois les gens pensaient que j’étais en dépression ou tout simplement faignante… (la dépression j’ai connu il y a longtemps en j’en connais très très bien les symptômes et je voulais en être sur et j’ai retrouvé mon psychiatre pour une consultation de vérification et pour lui aussi je n’étais donc pas du tout en dépression mais tout simplement super fatiguée. Ensuite les contrôles de médecin de mutuelle à qui j’explique je crève d’envie de retrouver ma santé, mon boulot, mon salaire MA VIE QUOI et qui ne crois pas un mot de ce que tu dis…. C’est FRUSTRANT et je l’ai vraiment très mal vécu.

 

Mon homéopathe déménage début 2013 et quitte la région Bruxelloise et me conseille finalement d’aller consulter une autre consœur homéopathe, naturopathe et qui pratique l’acupuncture près de chez moi. Elle me conseille d’aller voir une thérapeute comportementale et d’adapter ma nourriture. Selon elle je ne mangeais pas assez bien. Vu mon état toujours très fatiguée, des nuits affreuses, le matin au réveil je me sentais comme si un camion m’avait roulé dessous, des douleurs dans les jambes et bras dès que je faisais un peu d’effort m’ont vraiment inquiété de plus en plus. Mon homéopathe et ma thérapeute ont finalement oser me parler de la fibromyalgie, une maladie avec laquelle il faut apprendre à vivre…. Je me suis effondrée par cette nouvelle car je ne pouvais tout simplement pas accepter une vie comme ça…je crois que j’ai pleuré toute la semaine… presque plus jamais de sortie entre amies... des petits diners avec des amies à la maison, prévoir un city trip ou de faire une journée de shopping avec ma fille. J’ai été envoyé chez le Dr X à L’UCL . Le rendez-vous était pris pour début mai 2013. Quelques jours plus tard j’envoie un sms à mon ami médecin Stéphane Résimont (ORL) qui a opéré mes deux enfants de leurs végétations il y a plus de 15 ans et lui demande conseil pour un neurologue car le Dr X a annulé le rdv et qu’il fallait de nouveau attendre plusieurs semaines. J’espérais un rdv plus vite pour avancer.

 

Il me conseille de lui envoyer une sorte de cv de ma santé des 20 dernières années par mail. Chose que j’ai fait toute de suite et il m’a répondu…. Marion… je suis sûr que je peux te sortir de là…. car oui pour moi j’étais dans une prison dont personne n’avait la clé pour sortir ;-(((( Cela faisait déjà un peu plus d’un an que j’étais malade…… c’est super long !! Alors cette phrase de Stéphane est resté dans mes pensées et je me suis trouvé chez lui début avril 2013 en consultation. Il m’a posé plein de questions sur ma façon de me nourrir, mes problèmes de santé du passé, mes douleurs dans le bas du ventre, si j’avais souvent froid, perte de cheveux, cellulite, libido, confiance en soi, moral etc etc etc … le rendez-vous a pris près d’une heure et je suis rentré avec une demande très détaillée de prise de sang dans un laboratoire privé et aussi un examen complet de

mes urines pour vérifier mes hormones. J’explique A Dr Résimont que je voyais mon gynéco quelques jours plus tard.

 

Entre temps je fais la prise de sang/ teste d’urine pour Dr Résimont j’ai de nouveau un rdv chez mon gynéco, la deuxième année ou il me voit très fatiguée rien que par le trajets de chez moi à l’hôpital, chose auquel on ne pense même pas quand on est en forme ;-(((. Je lui fait part de douleurs au niveau de mon utérus et me conseille de prendre des anti douleurs et fait un frotti et une écho. Rien à signaler… Il ne demande aucun prise de sang malgré mes plaintes de grande fatigue, prise de poids et apparition de cellulite sur mes jambes et ventre et un caractère nettement moins agréable pour mes proches.

 

Deux semaines après la prise de sang je revois le Dr Résimont pour mes résultats. Il me demande des nouvelles de mon rdv chez mon gynéco et je lui raconte le rendez- vous, rien à signaler. Dr Résimont très étonné qu’il n’avait pas vérifier mon sang car la prise de sang prouve très clairement que je suis ménopause (hors mis plein d’autres problèmes de santé) et que je n’ai donc plus besoin du stérilet mais un grand besoin de corriger mes hormones féminines.

 

Une semaine plus tard je suis de retour chez mon gynéco avec preuve à l’appui de ma prise sang que je veux me faire enlever mon stérilet qui est probablement la cause de mes douleurs dans le bas ventre. Il me conseille finalement de prendre l’utrogestan et la progestérone en gel. Il a donc pas vérifier que j’étais ménopause par une simple prise de sang.

 

Bref Dr Résimont découvre une grave inflammation dans mon corps qui pourra me jeter dans une sclérose en plaque et me conseille de toute suite démarrer une nouvelle façon de me nourrir surtout des protéiné le matin au petit déjeuner, manger des poisson gras 4-5 par semaine, prendre des compléments alimentaires pour diminuer toutes les carences que j’avais, magnésium, vitamine B12 ( j’ai appris à me piquer moi-même dans le ventre ), vitamine D, Sélénium, oméga 3-6 , et aussi de la DHEA et hormone de croissance , faire de la marche et ou jogging 4-5 x par semaine.

 

J’étais plus tôt sucré au matin, Kellogs etc yaourt, pain et confiture et du jour au lendemain j’ai tout changé et suivi les conseils…… CAR CELA ALLAIT ME FAIRE SORTIR DE MA PRISON …… Seulement quelques semaines plus tard j’ai annoncé à ma patronne que je voulais reprendre mon travail après les vacances d’été. J’ai repris graduellement avec l’accord du médecin de la mutuelle. Je me sentais déjà nettement mieux et surtout mes nuits je ne les passait plus à voir toutes les heures passer mais je dors d’une traite toute la nuit et sans somnifères ni Zolpiderm …. Quel luxe !!! … j’ai continué à être suivie en fin janvier 2014 Dr Résimont m’annonce que je n’ai plus aucune inflammation dans mon corps mais il reste encore des carences….

 

Finalement fin avril 2014 il m’annonce que j’ai retrouvé une très belle santé et depuis j’ai retrouvé une pèche d’enfer… une belle confiance en moi et un sentiment d’ouverture vers le monde… Je n’ose même pas penser ou je serai si Stéphane Résimont n’avait pas été là pour moi …. Je n’ai jamais vu un médecin si appliqué, qui informe ses patients le pourquoi du comment pendant la consultation, ensuit par mails des conseils de nutritions, qui fait des rapports après chaque consultation de plusieurs pages A 4 pour communiquer le diagnostic et le traitement à suivre pour mettre à la fois le patient et son médecin de famille au courant.

 

Merci de tout mon cœur car encore aujourd’hui, guéri et heureuse j’en ai des larmes aux yeux car mon combat en valait vraiment la peine!!!!!!

 

Ps, le plains toutes les personnes souffrant et emprisonnées chez des médecins incompétents de leur offrir la clé de sortie… !!

 

Marion D………

Témoignage Sarah - 15 ans

Début du message réexpédié :

De: "Sarah ." <>

Objet: Témoignage

Date: 22 octobre 2015 14:37:20 UTC+2

À: docteur.resimont@gmail.com

 

Les problèmes de santé de notre fille ont commencé a ses 15 ans.

Elle se plaignait de maux de tête, manque de concentration, de fortes nausées, diarrhées, crampes au ventre, douleurs musculaires, grosse fatigue, problèmes de sommeil.

Après un traitement classique du généraliste qui n'a rien donné, nous sommes allés voir plusieurs spécialistes gastro, médecine interne qui l'ont bourré de médicaments pour rien, sauf a lui faire prendre 10 kilos avec leur antidépresseurs !

(Je donnerais bien leur nom à cette bande d’incapables !)

Ils nous ont conseillé d'aller voir un psy ! Ce qui nous avons fait bien sûr, étant au bout du rouleau après tous ces mois perdus sans résultat. Quand un jour, j'ai lu un article sur la fibromyalgie (dans le ciné revue) d'une personne ayant les mêmes

Symptômes qui correspondaient à notre fille.

Je me suis renseignée et j'ai pris contact avec le Docteur Résimont.

Avant son jour de rendez-vous, il lui a conseillé de commencer à faire attention au gluten et lactose et d'essayer de l'éviter.

Le jour du rendez-vous, nous avons développé le thème de son alimentation et son parcours passé pendant plus d'une heure pour établir son futur traitement.

Celui-ci consiste à supprimer le gluten et le lactose, elle devait commencer a sentir la différence après un mois.

Elle devait appendre que son organisme éliminait toutes traces de gluten et lactose et "restructurer/renforcer" son système digestif.

Elle a aussi pris des compléments alimentaires, et oui que des produits naturels, aucun médicament !

A ce jour, elle a encore parfois des douleurs musculaires quand il fait fort froid et/ou humide mais à part ça, notre fille va beaucoup mieux.

Avant elle était incapable de faire quoi que ce sois sans avoir mal.

Ce n'est plus le cas a ce jour-ci.

Elle n'a plus du tout de nausées ce qui est un soulagement pour elle, c'était comme une sensation d’étouffement. Maintenant elle a de l'énergie pour étudier et elle travaille aussi.

Je remercie vivement le Docteur Résimont d'avoir pu l'aider et changer sa vie de cette manière.

La maman de Sarah

Témoignage fibromyalgie - fatigue

Bonjour docteur,

Comme beaucoup de vos patients je me permets de vous donner de mes nouvelles.

Mi-février je suis venue vous voir car je souffrais de fibromyalgie. J’étais très sceptique et ma morale était au plus bas. Grace à votre diagnostic et vos bons conseils, je peux dire que je vais beaucoup mieux. Fini les crampes et douleurs dans tout le corps. Je suis pas encore au top mais je reviens de loin, fini aussi les anti dépresseurs et anti douleurs multiples. Après des années mon transit est également bon. Je n'ai pas maigri mais ça c’est certainement ma faute car pendant les vacances j'ai été moins vigilante je l’avoue mais je suis si heureuse d’avoir pu passer de vrai vacances sans siestes obligatoires et autre désagrément .... J’ai également repris un peu de sport tranquille je force pas avec le temps espère améliorer ma condition.

Prochaine étape retrouver un travail. Voilà j’ai pris rdv pour venir vous revoir en Septembre.

En attente de vous revoir vous souhaite un bel été.

Témoignage fibromyalgie mère/fille

Dr Résimont,

 

Je souhaite vous remercier pour votre suivi tant pour moi que pour ma fille.

 

J'apprécie beaucoup vos informations et explications ainsi que la recherche des éléments problématiques.

Enfin un médecin qui écoute mes observations et mes ressentis, qui décode et interprète de manière efficace des résultats d'une prise de sang et qui propose des solutions efficaces !

 

Un seul regret : ne pas vous avoir connu avant, càd il y a 18 ans quand les divers problèmes se sont manifestés ... cela m'aurait évité des visites innombrables et inefficaces chez un panel de médecins .... et surtout une dégradation importante à divers niveaux! Heureusement, je suis du genre plutôt tenace et malgré tout, mon mental est bon ! Le "il faut faire avec" à l'annonce du diagnostic de "fibromyalgie" voici 18 ans m'a révolté et a tout simplement déclenché chez moi de nombreuses recherches, lectures et tentatives de trouver un médecin compétent !

 

Mais je suis optimiste car votre suivi et vos conseils m'ont déjà permis depuis 2 ans un meilleur état de santé et me donnent l'espoir de régulariser la plupart de mes défaillances.

 

J'espère au moins éviter ce parcours à ma fille.

Encore un tout grand merci !!!

Témoignage Ciné Télé Revue 

Témoignage D.W.

Témoignage 'j'y croyais pas'

Bonjour docteur,

Comme beaucoup de vos patients je me permets de vous donner de mes nouvelles.

 

Mi février je suis venue vous voir car je souffrais de fibromyalgie. J’étais très sceptique et mon moral était au plus bas. Grace à votre diagnostic et vos bons conseils, je peux dire que je vais beaucoup mieux. Fini les crampes et douleurs dans tout le corps. Je suis pas encore au top mais je reviens de loin, fini aussi les anti dépresseurs et anti douleurs multiples.

 

Après des années mon transit est également bon. Je n'ai pas maigri mais ca c’est certainement ma faute car pendant les vacances j'ai été moins vigilante je l’avoue mais je suis si heureuse d’avoir pu passer de vrai vacances sans siestes obligatoires et autre désagrément ....

 

J’ai également repris un peu de sport tranquille je ne force pas avec le temps espère améliorer ma condition.

En attente de vous revoir vous souhaite un bel été

Témoignage Fibro - dysbiose sceptique

Bonjour docteur ,
 

Comme beaucoup de vos patients je me permet de vous donner de mes nouvelles.


Mi février je suis venue vous voir car je souffrais de fibromyalgie . J’etais très sceptique et mon morale était au plus bas. Grace à votre diagnostic et vos bons conseils ,je peux dire que je vais beaucoup mieux. Fini les crampes et douleurs dans tout le corps. Je
suis pas encore au top mais je reviens de loin, fini aussi les anti dépresseurs et anti douleurs multiples. Apres des années mon transit est également bon. Je n'ai pas maigri mais ca c’est certainement ma faute car pendant les vacances j'ai été moins vigilante
je l’avoue mais je suis si heureuse d’avoir pu passer de vrai vacances sans siestes obligatoires et autre désagrément .... J’ai également repris un peu de sport tranquille je force pas avec le temps espère améliorer ma condition .
Prochaine étape retrouver un travail.

 

Voila, j’ai pris rdv pour venir vous revoir en septembre.

En attente de vous revoir vous souhaite un bel été.